Pour une énergie locale

Pour une énergie locale
Depuis plusieurs mois, la Communauté de communes Cœur de la Haute Lande (CCCHL) et Enedis travaillent ensemble sur plusieurs projets autour de la transition énergétique.

C’est ainsi qu’une flotte de véhicules électriques est déjà en place pour le Centre intercommunal d’action sociale (CIAS).

Pour Patrick Sabin, maire d’Escource et vice-président de la CCCHL, « la transition écologique est un enjeu majeur. La CCCHL, territoire à énergie positive, a adopté la mise en place de son Plan climat, air énergie et territoire, depuis 2018 et produit aujourd’hui 120 % de sa consommation électrique. »

Production photovoltaïque

Dans la continuité de ce projet, la CCCHL et Enedis ont décidé d’étudier l’autoconsommation, le fait de consommer tout ou partie de l’énergie que l’on produit sur un périmètre local. Un premier projet d’autoconsommation a été développé en fin d’année 2018. 

Aujourd’hui, la collectivité ambitionne d’aller vers des projets d’autoconsommation dans le cadre d’une nouvelle source de production photovoltaïque. Par ailleurs, la communauté de communes souhaite développer l’autoconsommation collective, lorsque les parties prenantes sont liées entre elles au sein d’une personne morale (association, coopérative, copropriété, etc.). La CCCHL serait donc l’organisme chargé de gérer les consommations et les facturations des personnes morales qui pour- raient être intéressées, pour peu qu’elles se situent dans un rayon proche de la production. Mais la finalisation de ce projet ne pourra être effective que lorsque les nouveaux compteurs électriques auront été installés. Ce qui devrait être réalisé très prochainement.

Christian Dufourcq