Bientôt la première bougie pour Cœur Haute Lande

Bientôt la première bougie pour Cœur Haute Lande
Vendredi 24 Novembre, le bureau communautaire, avec son Président Dominique COUTIERE, tenait une conférence de presse pour présenter la nouvelle communauté de communes Cœur Haute Lande, à la veille de son premier anniversaire.
NIC_2047
NIC_2038
NIC_2033

Une conférence de presse est un moment d’échanges avec les journalistes, au cours duquel les élus peuvent présenter les travaux effectués sur leur territoire. C’est ce qu’a exposé vendredi 24 Novembre la communauté de communes Cœur Haute Lande lors d’une conférence avec la presse locale et l’ensemble du bureau communautaire.

La construction de notre nouvelle collectivité

Un moment pour rappeler l’histoire de cette collectivité qui résulte de la fusion des 3 ex-communautés du Canton de Pissos, de la Haute Lande et du Pays d’Albret. Le Président a relaté la construction de cette nouvelle collectivité, les difficultés au départ, et l’énorme implication de tous les élus qui se sont retrouvés pour ensemble  faire avancer cette nouvelle communauté. L’année 2016 a été une très grosse année de travail et de construction, pour qu’arrivé le 1er Janvier 2017, jour de la fusion, nous soyons prêts pour faire fonctionner la communauté.

Le Président remercie « tout le monde qui a joué le jeu et qui a travaillé à cette construction, avec les services de la Préfecture et les élus de terrain. »

Les élus ont également rappelé chacun les différents travaux qui ont été conduits durant cette année, par exemple la construction du CIAS à l’échelle de la nouvelle communauté, et la mutualisation des ressources des anciens CIAS, un travail exemplaire de tous les Maires dans la commission des finances, la prise en charge du dossier des ordures ménagères et de la voirie.

Pour le service Eau et Assainissement, la compétence sera intercommunale à partir du 1er Janvier 2018, et les élus ont délibéré pour transférer cette compétence au SYDEC (Syndicat départemental d’équipement aux communes) sur le périmètre du Cœur Haute Lande.

Pour la compétence Enfance-Jeunesse, un gros travail d’harmonisation a été fait pour mener à bien la rentrée 2017. La communauté de communes gère tous les services périscolaires, extrascolaires et de transport, sur l’ensemble du nouveau territoire.

En complément du service Urbanisme,  un service Droit du Sol a été créé, pour l’instruction des permis de construire, certificats d’urbanisme, etc… Ce service traite également la gestion des Plans Locaux d’Urbanisme  communaux, et l’élaboration du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal).

Un état des lieux sur les équipements sportifs et culturels a été mené pour évaluer les besoins et les ressources du territoire. Tout reste à faire prochainement dans ce service.

Pour ce qu’il s’agit de la transition énergétique, Cœur Haute Lande a fait le choix de poursuivre la politique menée dès lors par l’ex communauté de communes de la Haute Lande, en matière de Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte, de véhicules électriques, bornes de recharge électrique, et avec la création, entre autre, d’une société mixte qui implique les administrés par l’achat de parts de cette dernière, dans la politique de transition énergétique de la communauté.

Une logique de territoires

Le Président indique que les 3 ex-communautés travaillaient déjà ensemble, et que cette fusion s’inscrit dans une logique de territoires qui se rassemblent et vont élaborer des projets communs que seuls ils n’auraient pu réaliser.

Projets pour l’année 2018

L’après-midi s’est conclue par la présentation des projets pour l’année 2018, comme la création et l’ouverture d’un Relais d’Assistantes Maternelles sur la commune de Pissos, un projet de cité de l’enfance à Labouheyre, les réhabilitations de l’école de musique et de l’école de Moustey, des aides aux artisans avec portage d’opérations d’ateliers-relais sur la commune de Labrit, la création d’une Maison des Services Au Public, des travaux sur la voirie communautaire, des programmes d’études sur les EHPAD de Sabres et de Pissos pour rénovation et extension, et la construction de maisons pluridisciplinaires de santé à Labouheyre et Labrit; avant de terminer par un échange avec les journalistes présents.